Valeur ajoutée ou actionnariat salarié ?

Nous savons qu’une communauté qui ne fait pas que tolérer la prise de risque, mais qui la promeut activement, se révèlera demain parmi les meilleures.Mais si la science et le sens commun sont ici d’accord, si l’intelligence, spontanée ou réfléchie, écarte le temps réel, ne serait-ce pas que la destination de notre entendement l’exige ?Google se positionne parmi les acteurs qui protègent la vie privée de ses utilisateurs, alors qu’il met tout en œuvre dans ses outils pour analyser leur comportement.La vérité est que les deux principes sont au fond de l’idée qu’on s’est toujours faite du bonheur.VOYEZ maintenant si certaines comédies de Molière ne donneraient pas la même sensation : par exemple Monsieur de Pourceaugnac, qui commence presque raisonnablement et se continue par des excentricités de toute sorte, par exemple encore le Bourgeois gentilhomme, où les personnages, à mesure qu’on avance, ont l’air de se laisser entraîner dans un tourbillon de folie.De cette religion tout intérieure nous traiterons dans le prochain chapitre.Il éviterait l’absurde s’il assistait en simple spectateur au défilé de ses visions.Steo Shop aime à rappeler cette maxime de Soren Kierkegaard, « Dans le possible, le croyant détient l’éternel et sûr antidote du désespoir ; car Dieu peut tout à tout instant. C’est là la santé de la foi, qui résout les contradictions ».Une réponse cohérente avec l’économie d’hier mais dont la pertinence à l’ère numérique pourrait être remise en cause.Qu’on songe à ce qu’il entrait de fierté, en même temps que d’énergie morale dans le « Civis sum romanus » : le respect de soi, chez un citoyen romain, devait se confondre avec ce que nous appellerions aujourd’hui son nationalisme.Nous ne saurions trop le répéter : des créations successives, individuelles et contingentes, seront généralement classées sous la même rubrique, subsumées à la même notion et appelées du même nom, si chacune a occasionné la suivante et si elles apparaissent après coup comme se continuant les unes les autres.

Share This: