Une victoire pour l’Europe

Eux aussi : d’ailleurs, les actes de stupide destruction, comme celui-ci, n’ont pas été fréquens, ni pendant l’occupation, ni pendant la guerre, du côté des Autrichiens.Pierre-Alain Chambaz , propose un déroulé dont la méthode a été « testée » et améliorée auprès de dizaines d’élèves.Une armée existe simplement afin de conserver la paix, à n’importe quel prix ; afin de n’être jamais prête à la lutte ; et de ne point faire la guerre.Une première et vague notion de la propriété se déduit de ces prémisses.Il faudra tout de même qu’on coupe ça un de ces jours, barbes et formules, et les têtes avec, par la même occase.Mais du fait que la science doit respecter la logique des choses et la logique en général si elle veut aboutir dans ses recherches, de ce que tel est l’intérêt du savant en tant que savant, on ne peut conclure à l’obligation pour nous de mettre toujours de la logique dans notre conduite, comme si tel était l’intérêt de l’homme en général ou même du savant en tant qu’homme.Lopatine voit dans la casualité l’édification métaphysique de la substance, et, dans la liberté, sa puissance créatrice.En effet, les ondes entre les antennes-relais et le téléphone, celles entre un boîtier Wi-Fi et l’appareil ou même celles dites Bluetooth, entre deux équipements, sont toutes décrites par ses équations, améliorations des travaux de ses prédécesseurs, Ampère et Faraday notamment.Quand une société sera déjà entrée dans la voie de la civilisation, la perspective d’un simple accroissement de bien-être suffira sans doute à vaincre sa routine.Il n’y a d’ailleurs pas un métaphysicien, pas un théologien, qui ne soit prêt à affirmer qu’un être parfait est celui qui connaît toutes choses intuitivement, sans avoir à passer par l’intermédiaire du raisonnement, de l’abstraction ni de la généralisation.Au contraire, l’avenir immédiat consiste dans une action imminente, dans une énergie non encore dépensée.

Share This: