Un débat inéluctable

Par exemple, s’il peut y avoir concurrence dans la production d’électricité, il ne peut raisonnablement pas y avoir plus d’un réseau de transport haute et basse tension.Karaganda en a bien conscience, dans son discours,il explique sobrement : L’accord est une formidable réalisation.Alors qu’en 2000, les femmes constituaient moins de 30% des internautes, elles sont aujourd’hui à parité avec les hommes en France.L’histoire d’aucun pays, même aux heures les plus sombres, n’offre une pareille collection de nullités et de fripouilles.Mais c’est trop demander à la nature.On n’a qu’à choisir une de ces définitions et à composer des effets selon la formule : le plus souvent, on n’obtiendra pas un effet risible.Et comme il n’y a pas de différence essentielle entre un passé qu’on se remémore et un passé qu’on imagine, il aura vite fait de s’élever à la représentation du possible en général.On nous propose de réfléchir à la France de 2025, l’OCDE rêve d’une croissance inclusive, il est même proposé de créer un Haut Commissariat au long terme, il y avait aussi dans le rapport de Louis Gallois (pacte pour la compétitivité de l’industrie) une proposition : « créer un Commissariat à la Prospective, lieu d’expertise et de dialogue social ».Selon une récente étude de KPMG, sur les 2,8 millions d’emplois générés en France ces vingt dernières années, 2,3 millions l’ont été par des PME.Nous les laisserons de côté, pour n’envisager que les idées générales fondées sur ce que nous appelons la perception des ressemblances.Point du tout ; notre esprit y est comme à l’étranger, tandis que la matière lui est familière et que, chez elle, il se sent chez lui.

Share This: