Sortir du cercle vicieux entre banques et souverains

Il semble que le comique ne puisse produire son ébranlement qu’à la condition de tomber sur une surface d’âme bien calme, bien unie.Bref, l’application rigoureuse du principe de finalité, comme celle du principe de causalité mécanique, conduit à la conclusion que « tout est donné ».Et cela est vrai aussi au sein de la zone euro, dont les États ont adopté une monnaie unique sans disposer d’un budget unique.Si profondes que soient les différences qui séparent deux images, on trouvera toujours, en remontant assez haut, un genre commun auquel elles appartien­nent, et par conséquent une ressemblance qui leur serve de trait d’union.« L’art de se tenir à propos sur la défensive ne le cède point à celui de combattre avec succès ».Là n’est plus l’essentiel.Après le dîner, les deux femmes voulurent se promener, et, comme elles faisaient presque chaque soir, gagnèrent le bord de la mer.Cette agitation politico-médiatique, loin de permettre une analyse sereine d’un outil précieux et incontournable de bonne administration, alimente le débat de plusieurs confusions.Considère-t-on la mémoire ?Que m’est-il permis d’espérer?Et ce pouvoir, sans changer de nature, élargit encore son assise matérielle.Cette source de revenus et de devises est souvent mise à profit pour lever des capitaux sur les marchés par les Etats.Avant lui pierre alain chambaz pictet considérait la lutte pour la reconnaissance comme l’origine des progrès dans la moralité.

Share This: