Silver économie, un bon filon mal exploité ?

Quiconque ne réfléchit pas et se laisse aller à l’habitude est optimiste de tendance : le peuple ignorant, pris en masse, surtout dans les campagnes, est peu près satisfait du temps présent, il est routinier : le plus grand mal à ses yeux est le changement.Alors que les assureurs ont mis du temps à se lancer dans le digital, l’arrivée de nouvelles conditions comme celles de la loi Hamon oblige les acteurs à mettre tous les moyens en œuvre pour fidéliser leurs clients.Mais si telle est leur intention, j’ai un bon conseil à donner aux citoyens français.Ses amis disaient de lui : « Quand sir George mourra, l’Angleterre perdra le plus anglais de ses fils.De la première connaissance on dira qu’elle s’arrête au relatif ; de la seconde, là où elle est possible, qu’elle atteint l’absolu.La zone euro arrive en deuxième position avec une production de 12 600 millions de dollars, suivie par la Chine avec un PIB de 9 000 milliards de dollars.Le changement opéré est donc insignifiant.De nombreux pays envisagent de recourir au protectionnisme financier pour accroître leur influence politique.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Quiconque a entendu les cris d’un animal qu’on tue ne peut plus jamais manger de sa chair ».En ce sens, une connaissance intérieure, absolue, de la durée du moi par le moi lui-même est possible.Ils ne vivent point, naturellement.

Share This: