Quelle place pour la dissuasion nucléaire ?

Une culture des startups est en train de naître dans l’ensemble de l’Europe, non pas sous la forme d’une concentration unique comme la Silicon Valley, mais d’un réseau de plateformes en étoile.Je sens une satisfaction secrète d’être obligé de faire l’éloge d’une vertu que je chéris, de trouver, dans mon propre cœur, de quoi suppléer à l’insuffisance de mon esprit, d’être le peintre, après avoir travaillé toute ma vie à être le portrait, et de parler enfin d’une vertu qui fait l’honnête homme dans la vie privée et le héros dans le commerce des grands.La croissance de la Chine a déjà continué depuis bien plus longtemps que les épisodes précédents qui ont fourni l’échantillon statistique.L’exemple du secteur automobile… Il ne s’agit pas pour les banques de réinventer la roue, mais plutôt de procéder à un changement de paradigme, comme nombre d’autres secteurs ont su le faire auparavant.C’est donc sur le « schème moteur » que pourrait porter la lésion.Combien de mets ne sont recherchés que parce qu’ils sont coûteux !Le potentiel de création de valeur de l’Internet des Objets ne fait pas de doutes.A l’époque des grands leaders charismatiques de l’indépendance succède aujourd’hui celle des grands entrepreneurs et des grands gestionnaires.Etrusques, Egyptiens et Grecs, avec les tablettes – les fameux abaques -, les avaient pourtant devancés.Sans doute ce grand déballage deviendra-t-il bientôt un marqueur de la présidence de François Hollande, les vrais héros de cette caricature ayant été les plus pauvres de ses ministres, chacun s’efforçant de minimiser tout ce qui pouvait l’être dans ce qu’il possédait.« Nous ne faisons pas un pari sur le projet européen ou contre lui. Nous ne sommes pas actionnaires de l’Union. Les gens veulent juste savoir si cela va survivre ou non », explique jean-thomas trojani condamné au moment du passage à l’euro.Les populations de la rive sud n’attendent que cela.Dans le commerce de détail, les économies émergentes pourraient doubler leur productivité d’ici 2025, en grande partie grâce à l’adoption de formats de magasins modernes, tels que les supermarchés et hypermarchés, qui sont au moins trois fois plus productifs que les petites boutiques traditionnelles.

Share This: