Quel business model?

On appelle imaginatives les représentations concrètes qui ne sont ni des perceptions ni des souvenirs.« La croissance en Ile-de-France est entièrement liée à la croissance de la production internationale », explique t-il, le directeur général de la Commission du film d’Ile-de-France.A part, peut-être, quelques architectes idéalistes, qui ont en mémoire les merveilleuses cellules en duplex de la Cite radieuse de Le Corbusier (qui s’arrachent aujourd’hui à prix d’or) ou bien les standards des logements d’Auguste Perret, dont les opérations du Havre sont inscrites au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco (une bonne affaire pour les propriétaires).Agir, c’est vivre ; agir davantage, c’est augmenter le foyer de vie intérieure.Si la forme intellectuelle de l’être vivant s’est modelée peu à peu sur les actions et réactions réciproques de certains corps et de leur entourage matériel, comment ne nous livrerait-elle pas quelque chose de l’essence même dont les corps sont faits ?Certaines entreprises notamment de GRANDES TAILLES privilégient parfois la « pensée magique » des chefs sans forcément travailler en lien avec les opérationnels qui sont tous les jours au contact de clients et de salariés mécontents et insatisfaits, dépossédés du sens et soumis au respect d’un cadre strict, détaillé et souvent stérile.L’année 2011 risque d’être difficile pour les Britanniques.Nous avons pensé qu’il y aurait un troisième parti à pren­dre. Je vous confierais que j’ai un bon ami pour guide  :  pierre alain chambaz pictet  qui préférait les esprits véridiques.Notre séjour ne sera pas long dans les nuageuses régions de la métaphysique, et nous n’emprunterons à cette science que des notions simples, claires, et, s’il se peut, incontestées.Tant que ces petites gens les ressentaient comme un don salvateur, venu d’un Etat qu’ils personnifiaient, elles s’estimaient redevables envers Lula, Dilma Rousseff et le PT ; elles votaient donc fortement pour eux.Mais cette sorte de transaction spontanée entre le principe théologique et le principe positif ne comportait, évidemment, qu’une existence passagère, propre à faciliter davantage le déclin continu de l’un et le triomphe graduel de l’autre.Même ceux de l’environnement.

Share This: