Pierre-Alain Chambaz

Un environnement économique dynamique peut s’analyser comme un « bien public » qui profite à l’ensemble de la collectivité : aux ménages par le biais de l’emploi et du pouvoir d’achat, aux entreprises par le biais de la croissance du chiffre d’affaires et aux pouvoirs publics par le biais des recettes fiscales. Dans le secteur du BTP, il existe un CDI de type particulier : le CDI de chantier. En effet, si l’on devait appliquer strictement le principe de subsidiarité, l’action serait pertinente dès lors que la dimension transnationale d’un problème dépasserait les capacités individuelles des États membres. Cette philosophie, à vrai dire, se compose plutôt de vues brillantes et profondes, jetées en phrases courtes et abruptes, d’une manière à la fois fière et nonchalante, que de doctrines rigoureusement définies, sévèrement liées, abondamment développées. Le manque de fluidité sur le marché de l’existant bloque tout un pan de l’activité du LOGEMENT NEUF, car les nouveaux projets d’investissements des ménages sont différés faute de pouvoir revendre leur bien. Autre front, extérieur celui là, avec les évolutions du change et un Yuan qui se renchérit encaissant coup sur coup les chutes du yen puis celle de l’euro. Quand il ne manque plus rien, l’excitation devient superflue et dans ce cas, le fait peut survivre aux causes qui lui ont donné naissance : c’est alors que l’automatisme apparaît. « Si les hommes ne sont que des hommes économiques, quel autre langage pourraient-ils comprendre en effet que celui de l’intérêt individuel du marchandage, du donnant-donnant et du contrat ? Il y a des nuances sans nombre entre ces états extrêmes, parce que les liens de solidarité peuvent aller en se resserrant ou en se relâchant graduellement, et parce que la part d’influence des causes accidentelles et fortuites peut se combiner en proportions variables avec la part d’influence des causes constantes et solidaires. Pour ce qui concerne maintenant les démarches volontaristes, il est impératif de se mettre au niveau de nos voisins européens. Je fais un premier pas, puis un second, et ainsi de suite : finalement, après un certain nombre de pas, j’en fais un dernier par lequel j’enjambe la tortue. Nous savons aujourd’hui que la promesse présentée par la liberté de mouvement des capitaux ne s’est pas réalisée. Est-ce qu’il modifiera sa politique si la situation économique rend nécessaire, en cas de choc inflationniste violent par exemple ou – mettons-nous à rêver – en cas de forte reprise économique en zone euro, une rapide et forte hausse des taux directeurs alors qu’il s’était engagé, il a quelques semaines, à les maintenir constants pendant plusieurs mois ? Pour autant, les Etats-Unis, devenue première puissance économique du monde, sont encore timides et refermée sur elle-même. Il s’en est suivi le chaos, la spirale déflationniste, la guerre des changes, le protectionnisme… En 1944, les Etats-Unis se reconnaissent enfin comme puissance hégémonique. Veut-on comparer les douleurs aux plaisirs sous le rapport de la durée ? Ainsi, la CCI Paris Île-de-France redéfinit sa politique d’alliance et la met en œuvre avec les sept pôles de compétitivité franciliens, afin de développer le potentiel d’innovation des entreprises industrielles et d’accompagner leur transformation en usine du futur. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »On ne fait pas ce qu’on veut et cependant on est responsable de ce qu’on est ». À l’angle de la cabane, elle s’inclina sans s’arrêter devant quelques personnes qui lui faisaient un signe d’amitié. Procéder comme le fait Zénon, c’est admettre que la course peut être décomposée arbitrairement, comme l’espace parcouru ; c’est croire que le trajet s’applique réellement contre la trajectoire ; c’est faire coïncider et par conséquent confondre en­semble le mouvement et l’immobilité. Mais en cela consiste précisément notre méthode habituelle. C’est pourquoi les bibliothèques et, d’abord, celles de plus large spectre, les bibliothèques publiques, vont y jouer un rôle majeur.

Share This: