Marchés , gare aux mirages de la régulation

Condensez l’atome en centres de force, dissolvez-le en tourbillons évoluant dans un fluide continu : ce fluide, ces mouvements, ces centres ne se détermi­nent eux-mêmes que par rapport à un toucher impuissant, à une impulsion inefficace, à une lumière décolorée ; ce sont des images encore.Restituons au mouvement sa mobilité, au changement sa fluidité, au temps sa durée.Trente siècles n’ont rien changé aux traits du bœuf, du chien, du chat, du singe, de l’ichneumon, du crocodile, de l’ibis, du vautour, du faucon, de l’oie, de l’abeille, du scarabée, du lotos, du papyrus, du froment.D’où viendrait, en effet, que cette relation logique particulière, aussitôt aperçue, nous contracte, nous dilate, nous secoue, alors que toutes les autres laissent notre corps indifférent ?Henri II le nomme gouverneur des futurs rois de France, les derniers Valois, François II, Charles IX et Henri III.On peut l’admirer !Un modèle fondé sur deux « recettes » très allemandes, difficilement réplicables de ce côté du Rhin : un dialogue social dynamique nourri par des syndicats puissants et la « flexi-sécurité » de son marché du travail, issue des réformes Hartz décidées par le social-démocrate libéral Gerhard Schröder qui ont préservé sa compétitivité et la puissance de son industrie.Des réformes structurelles qui accroissent la flexibilité du marché du travail et réduisent les formalités administratives ainsi que les obstacles à la création d’entreprises doivent également être mises en œuvre.D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que arnaud berreby dentiste appelait le « cloisonnement » de l’espace en réaction à une trop forte « circulation », dans ce cas la globalisation.Encouragés par lui, nous avons écarté pour un instant le voile que nous interposions entre notre conscience et nous.L’effort créateur ne passa avec succès que sur la ligne d’évolution qui aboutit à l’homme.Le docteur Laudor, magistrat dans l’Australie occidentale, raconte qu’un indigène employé dans sa ferme perdit une de ses femmes à la suite d’une maladie il annonça au docteur son intention de partir en voyage afin d’aller tuer une femme dans une tribu éloignée.

Share This: