L’universalité n’a jamais existé

Doit-on en tirer quelques conclusions ?La faim apaisée, la peine qu’on a éprouvée n’est plus qu’un souvenir vague, qui s’efface ; il n’en est pas de même du remords ; le passé apparaît comme ineffaçable et à jamais cuisant.Ramener les choses aux Idées consiste donc à résou­dre le devenir en ses principaux moments, chacun de ceux-ci étant d’ailleurs soustrait par hypothèse à la loi du temps et comme cueilli dans l’éternité.Ils contribuent à ce que notre pays conserve et développe une influence positive sur la scène internationale, une audience à la hauteur de ce que la France représente encore.Là même où elle agit, on ne voit pas comment elle obtiendrait un changement aussi profond qu’un accroissement de complexité : tout au plus serait-ce concevable si les caractères acquis se transmettaient régulièrement, de manière à s’additionner entre eux ; mais cette transmission paraît être l’exception plutôt que la règle.Nous sommes ainsi ramenés à la distinction que nous avons établie plus haut entre la multiplicité de juxtaposition et la multiplicité de fusion ou de pénétration mutuelle.Pour définir la vitesse du mobile A au point M, il suffira d’imaginer un nombre indéfini de mobiles A1, A2, A3,….La modernité ne posait pas de problème.Le même ne demeure pas ici le même, mais se renforce et se grossit de tout son passé.Elle conduit même à une déresponsabilisation des rédactions sur ces questions.docteur arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Gandhi, »Etre en retard est un acte de violence ».Les pauvres, fiers de leurs droits, et qu’on a munis d’une belle charnière au bas du dos — c’est pour saluer les grands principes — claquent du bec fort poliment, sans jamais faire grincer leurs dents.

Share This: