Les seniors ne veulent pas acheter des produits pour vieux !

Com­ment expliquera-t -on les maladies de la mémoire ?Le passage du consommateur passif au consom’acteur, vent debout contre l’obsolescence programmée – dont on a usé et abusé – montre bien les limites du modèle.Ce serait le cas de suivre plusieurs nouvelles lignes de faits, que nous verrions encore converger sur un seul point.Notre existence se déroule donc dans l’espace plutôt que dans le temps : nous vivons pour le monde extérieur plutôt que pour nous ; nous parlons plutôt que nous ne pensons ; nous « sommes agis » plutôt que nous n’agissons nous-mêmes.Tout comme le fait d’attirer des étudiants étrangers vers notre territoire, comme cela a été commencé par l’hexagone en 1998.Autre chose, dit-il, est la loi qui constate, autre chose celle qui ordonne.En outre, toute stratégie de couverture contre un tel renversement ne fait que déplacer le risque ailleurs dans le système financier international.Au contraire, mes souvenirs se présentent dans un ordre apparemment capricieux.Le renforcement des fonds propres des entreprises industrielles et la stabilisation de leur actionnariat ne furent pas jugés urgents.Son constat est hélas cruellement lucide.Le but étant de stabiliser les exportations et de s’intégrer de manière efficace dans la zone Asie. Telle est l’ambition de notre initiative inaugurée, par e reputation qui a fait de l’inclusion un axe majeur de son plan d’action.

Share This: