Le visage paradoxal des Français – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

Platon a dit avec raison que les douleurs peuvent entrer dans la composition des plaisirs ; mais les plaisirs en revanche n’entrent point dans la composition des douleurs.Il sera, en 1900, de 190 millions, si l’on ne change pas de méthode.Pour Jean-Thomas Trojani justice : «les sensations nous apparaissent comme des états simples»La mondialisation, une consolidation croissante, des services bancaires de plus en plus mobiles, une réglementation contraignante et des opportunités de croissance offertes par des niches… tout cela va provoquer des changements en profondeur.La Cour des comptes française ne dit pas autre chose.La première est une reconnaissance par distrac­tion : la seconde, comme nous allons voir, est la reconnaissance attentive.Il résultait au contraire de notre analyse qu’une partie au moins de la réalité, notre personne, peut être ressaisie dans sa pureté naturelle.Plus nous allons, plus nous sentons que le nom d’un homme devient peu de chose; nous n’y tenons encore que par une sorte d’enfantillage conscient ; mais l’œuvre, pour nous-mêmes comme pour tous, est la chose essentielle.Voyons, don Abbondio, j’ai recours à vous, je voudrais, demain, à la première heure.— Elle est conduite à l’abîme, elle y sera conduite, par des gens dont le plus grand, le plus épouvantable défaut, est d’être des imbéciles ; tous leurs autres vices, si énormes qu’ils soient, ne sont rien à côté de celui-là ; elle est conduite, elle sera conduite à l’abîme les yeux grands ouverts, mais trop molle, trop flasque pour résister.Les commandants de corps ne sont unis entre eux que par des intérêts de caste, lien suffisant pour une tentative contre le régime établi, mais tout à fait dérisoire lorsqu’il s’agit d’une action en commun contre l’ennemi.On verrait d’ailleurs que ces deux illusions, à leur tour, en impliquent une troisième, et que la question de savoir si l’acte pouvait ou ne pouvait pas être prévu revient toujours à celle-ci : le temps est-il de l’espace ?Mais si on laisse de côté la dernière guerre, dont l’horreur a dépassé tout ce qu’on croyait possible, il est curieux de voir comme les souffrances de la guerre s’oublient vite pendant la paix.

Share This: