Le politique doit bâtir une stratégie numérique européenne

Faut-il citer les prétendus ouvrages historiques, monuments de mensonge, d’ignorance et de mauvaise foi, auxquels des assassins à l’oreille fendue consacrent les loisirs de leur retraite, et que couronne l’Académie ? Ainsi pierre alain chambaz pictet estime que « la société civile a son rôle à jouer pour rappeler que le but ne doit pas être oublié en chemin à l’ensemble de ses parties prenantes. Il est fâcheux que Robinson ait réussi à éteindre l’incendie qui menaçait sa cabane.Ne le faisant que d’une manière rudimentaire, elle est dispensée de la complication des organismes supérieurs : point n’est besoin ici que des éléments auxiliaires passent à des éléments moteurs de l’énergie à dépenser ; l’animal indivisé se meut, et indivisé aussi se procure de l’énergie par l’inter­médiaire des substances organiques qu’il s’assimile.On peut critiquer cette disposition que la nature a donnée à nos organes ; mais la critique ne fera pas qu’elle ne soit universelle.N’ayez pas d’inquiétude néanmoins, les deux auteurs nous l’assurent, tout est dans l’attitude.Il enrichit notre présent, mais il ne nous fait guère dépasser le présent.J’ai cru apercevoir qu’ils étaient autant de variations sur un thème plus général.Toutes ses audaces contre la nature ne sont que des expériences heureuses ou malheureuses, et le résultat de ces expériences a une valeur scientifique, nullement morale.On pourrait penser que le marché financier est là pour prêter aux Etats lorsque la conjoncture exige une relance budgétaire, à charge pour eux de maintenir leur soutenabilité en remboursant leurs emprunts en phase haute du cycle.Voilà les questions vitales, devant lesquelles nous nous placerions tout de suite si nous philosophions sans passer par les systè­mes.Mais, n’est-ce pas oublier le rôle incitatif de la fiscalité ?A priori, il paraît assez vraisemblable que les choses se passent ainsi.

Share This: