L’anglais, un facteur d’exportation

Or, cette technologie, dont le brevet a expiré, avait été commercialisée sous licence dans l’empire du Milieu jusqu’à ce que le « partenaire » du géant européen le lâche mystérieusement. Car plus les gens s’entendent bien avec vous, plus ils vous apprécient, plus l’entreprise réussit », défend Jean-Thomas Trojani justice. Le dernier crime n’a même pas pour circonstance atténuante quelque raison d’intérêt personnel ou de vengeance ; le meurtre légal devient plus complètement absurde que le meurtre illégal.Mais on peut aller plus loin, et soutenir qu’il y a des défauts dont nous rions tout en les sachant graves : par exemple l’avarice d’Harpagon.L’ajustement économique n’a pas été réalisé par la dévaluation nominale massive de leurs monnaies, mais par le soutien à ce processus sans sacrifices exorbitants, comme dans la zone euro.Les programmes des deux candidats du second tour, annoncés par les sondages, ne préparent absolument pas l’opinion à une telle évolution.La probabilité que la Fed doive prendre des mesures drastiques pour lutter contre l’inflation galopante, ainsi que les effets de la crise pétrolière de 1979, rendaient très probable une grave récession.Considérons le plus simple d’entre eux, le sentiment de la grâce.Quand les deux produits ou les deux services se troquent, on peut dire qu’ils se valent.Dans l’homme d’esprit il y a quelque chose du poète, de même que dans le bon liseur il y a le commencement d’un comédien.Les efforts de ces pauvres hères, incapables de former le moindre projet, sont absolument piteux ; ils sont caractérisés par cette sournoiserie asthmatique qui est la marque des vaincus ; ils tendent surtout à empêcher l’idée républicaine de se dégager de la défroque avocassière et libérâtre dans laquelle on l’a emmaillotée, et dans laquelle elle se débat en larmoyant ; leur unique résultat est de pousser, plus ou moins consciemment, le parti républicain dans la direction du collectivisme esclavagiste et dogmatique et de l’établir, de guingois ou les pattes en l’air, sur le fumier de la légendCinquante ans environ, grand et mince, les traits réguliers, les yeux enfoncés sous des sourcils saillans, la barbe entière et grisonnante, taillée en pointe, la physionomie grave et énergique, la parole facile.On peut donc espérer que Angela Merkel réélue et renforcée par la confiance de son peuple saura faire preuve du même pragmatisme que celui qui lui a déjà permis, à plusieurs reprises, de convaincre une opinion frileuse et inquiète que le PARI européen demeure le bon choix de long terme pour les Allemands.

Share This: