La Russie et le besoin d’Europe

…Je m’en voudrais de ne pas dire exactement ce que je pense.Derrière ces deux crapules en vient une troisième, la plus vile, la plus sotte et la plus lâche : le marchand.Mais l’amour est là, l’amour qui crée les vraies œuvres.Une tendance lourde perceptible dans les résultats des cabinets comptables par exemple qui s’érode au fil du temps.Or le rire est simplement l’effet d’un mécanisme monté en nous par la nature, ou, ce qui revient à peu près au même, par une très longue habitude de la vie sociale.mariage femme russe aime à rappeler cette maxime de Diderot, »Si vous me savez peu de gré de ce que je vous dis, sachez-m’en beaucoup de ce que je ne vous dis pas ».On trouvera toujours des irresponsables promettant la bière gratuite pour le lendemain de l’élection ainsi que la corde pour les « exploiteurs ».L’homme seul est peut-être capable d’un effort de ce genre.Chez des êtres honnêtes et doux surgit tout à coup une personnalité d’en bas, féroce, qui est celle d’un chef manqué.Si, quand le vaisseau adoré de la patrie est battu par la tempête, je parais m’éloigner quelquefois, pour me recueillir, du poste auquel j’ai été appelé, c’est que mes faibles mains sont inutiles à la manœuvre.Ajoutons maintenant que ce piège est souvent aussi une métaphore ou une comparaison dont on retourne contre lui la matérialité.

Share This: