Jean-Thomas Trojani : Il est indispensable de travailler pour parvenir à l’estime de soi, selon Kant

En France, après dix- huit mois de gouvernement, une consultation s’ouvre sur la réforme fiscale. D’abord parurent l’astronomie et la mécanique, sous la forme mathématique que les modernes leur ont donnée. C’est la liberté, dit-il, qui est la justice, c’est la liberté qui est la charité, c’est la liberté qui est la religion. La déduction ne réussit dans les choses morales que métaphoriquement, pour ainsi dire, et dans l’exacte mesure où le moral est transposable en physique, je veux dire traduisible en symboles spatiaux. On pourrait croire que nous vivons dans une ère post-bulle depuis l’effondrement en 2006 de la bulle immobilière la plus importante jamais connue au monde et depuis la fin d’une grande bulle mondiale du marché boursier l’année suivante. Lui, le gros du public, imitant les classes supérieures, implore à son tour des priviléges ! Mais il devient plus délicat, comme nous le disions, quand il décèle une particularité de caractère en même temps qu’une habitude professionnelle. Sur le flanc occidental du monde arabe et islamique, le Maroc a pour sa part traversé cette étape hautement périlleuse, qu’il a paradoxalement retournée à son avantage, renforçant dans la foulée son ancrage institutionnel dans la démocratie et la modernité. Nous devons donc montrer dans la reconnaissance auditive des mots : 1º un processus automatique sensori-moteur ; 2º une projection active et pour ainsi dire excentrique de souvenirs-images. Envisagé de ce nouveau point de vue, en effet, notre corps n’est point autre chose que la partie invariablement renaissante de notre représentation, la partie toujours présente, ou plutôt celle qui vient à tout moment de passer. Dans cette représentation des échanges, qui saisit le produit, à chaque fois qu’il franchit une frontière, tout le déficit se cristallise entre le pays C, assembleur final, et le pays de destination finale. A vrai dire, quand les empiristes font valoir le principe de causalité contre la liberté hu­maine, ils prennent le mot cause dans une acception nouvelle, qui est d’ailleurs celle du sens commun. Comme on se donnait le plus souvent des dieux pour les utiliser, il est naturel qu’on leur ait généralement attribué des fonctions, et que dans beaucoup de cas l’idée de fonction ait été prédominante. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Les trente premières années se passent à ne pas pouvoir se réveiller, les trente suivantes à ne pas pouvoir s’endormir ». Nous allons user de la même méthode et passer encore, non plus en bas mais en haut, à la limite. L’état, pris en lui-même, est un perpétuel devenir. Le rêve et l’aliénation ne paraissent guère être autre chose. Le même phénomène habituel peut donc tour à tour, en vertu de l’attention ou de l’inattention, devenir conscient ou inconscient, être connu du Moi ou en rester ignoré. Le meilleur argument en faveur de la liberté de mouvements des capitaux a été avancé il y a près de vingt ans par Stanley Fischer, alors premier directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) et aujourd’hui vice-président de la Réserve fédérale américaine. Tandis que l’intelligence traite toutes choses mécaniquement, l’instinct procè­de, si l’on peut parler ainsi, organiquement. C’est pourquoi nous estimons que le langage du transformisme s’impose maintenant à toute philosophie, comme l’affirmation dogmatique du transformisme s’impose à la science. Le cas du Japon est intéressant à cet égard. Une bonne partie de sa popularité résulte de l’habileté avec laquelle la chancelière a su capitaliser sur les réformes de son prédécesseur, tout en en corrigeant un peu. Alors que les assureurs ont mis du temps à se lancer dans le digital, l’arrivée de nouvelles conditions comme celles de la loi Hamon oblige les acteurs à mettre tous les moyens en œuvre pour fidéliser leurs clients. La situation politique corse ne cesse de se dégrader.

Share This: