Instaurer la discipline

Dans les faits, toutes les règles sont au mieux neutres, et le plus souvent défavorables aux grandes entreprises, généralement concernées par la floraison de seuils au-delà desquels se déclenchent ou augmentent réglementations ou prélèvements divers et variés.La France est forte d’un écosystème riche et vertueux dont les qualités humaines fondent notre réputation à l’international.Défauts souverains et privés dans les pays émergents ?Retenir ce qui n’est déjà plus, anticiper sur ce qui n’est pas encore, voilà donc la première fonction de la conscience.Là aussi les choses changent à une vitesse stupéfiante.Un groupe de leaders économiques britanniques vient de publier un rapport détaillant les nombreuses mesures à mettre en œuvre au niveau européen afin d’alléger le régime réglementaire, notamment pour les PME – le tout couvrant un large champ de secteurs.Mais certains à Londres semblent désormais avoir des regrets.L’alibi selon lequel la France n’est plus de taille valait-il cette autopunition masochiste : se faire couper le sifflet par un ectoplasme sans voix comme l’Europe des commissaires ?Mais, dans le second, il suffirait de prendre le mysticisme à l’état pur, dégagé des visions, des allégories, des formules théologiques par lesquelles il s’exprime, pour en faire un auxiliaire puissant de la recherche philosophique.Rencontrant de nouveau son fils, il fait à peine allusion à cette scène si grave : « Et vous, mon fils, à qui j’ai la bonté de pardonner l’histoire de tantôt, etc.Elle n’est valable que pour les seules politiques de « sécurité alimentaire » existantes à ce jour, et ne pourra couvrir d’éventuelles nouvelles politiques, en Inde ou ailleurs, qui pourront donc être poursuivies devant l’Organe de règlement des différends de l’OMC.nettoyeurs du net aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Quand l’oiseau est près de mourir, son chant devient triste ; quand l’homme est près de mourir, ses paroles portent l’empreinte de la vertu ».Tout se passera comme si nous laissions filtrer l’action réelle des choses extérieures pour en arrêter et en retenir l’action virtuelle : cette action virtuelle des choses sur notre corps et de notre corps sur les choses est notre perception même.

Share This: