François-Henry Brault

Il nous a semblé qu’il y avait lieu de se poser le problème inverse, et de se demander si les états les plus apparents du moi lui-même, que nous croyons saisir directement, ne seraient pas, la plupart du temps, aperçus à travers certaines formes empruntées au monde extérieur, lequel nous rendrait ainsi ce que nous lui avons prêté. Chez l’homme, la mémoire est moins prisonnière de l’action, je le recon­nais, mais elle y adhère encore : nos souvenirs, à un moment donné, forment un tout solidaire, une pyramide, si vous voulez, dont le sommet sans cesse mouvant coïncide avec notre présent et s’enfonce avec lui dans l’avenir. Pour­quoi une image qui, par hypothèse, se suffit à elle-même, viserait-elle en effet à s’en agréger d’autres, ou semblables, ou données en contiguïté avec elle ? Dirons-nous, avec La Rochefoucauld, que cette prétendue sympathie est un calcul, « une habile prévoyance des maux à venir » ? Ainsi va s’ouvrir aux yeux de l’intelligence, qui regardait dehors, tout un monde intérieur, le spectacle de ses propres opérations. On rappelle que les salaires sont attachés aux emplois et non pas aux employés, donc si l’emploi n’est pas revalorisé à sa juste mesure étant donné le niveau de risque induit par la fin de l’emploi à vie, l’employé fait usage de sa mobilité pour récupérer le supplément de revenu perdu. Les noms propres, les noms communs, les adjectifs, les verbes, constitueraient autant de couches superposées, pour ainsi dire, et la lésion atteindrait ces couches l’une après l’autre. Les forces qui rendent si difficile la genèse spontanée des races naturelles luttent aussi contre les races artificielles. Et peut-être découvrirait-on que cette personnalité de Dieu est simplement, surtout pour les êtres supérieurs, la personnalité humaine transfigurée, projetée hors des temps, agrandie, réfléchie dans l’infini — idéal purement humain et individuel, qui désigne plutôt une route qu’un but ; et en même temps représentation parfaite, dans la plénitude de l’effort victorieux, d’un concept que réalise imparfaitement, selon la force de son appétit de progrès et de son intolérance, l’individu terrestre. Et, ce, pendant que les prêts accordés par ces mêmes établissements en faveur du secteur privé suivent une trajectoire INVERSEMENT proportionnelle aux flambées boursières. Il avait dit auparavant qu’on lisait dans les livres sacrés : Jove tonante et fulgurante, comitia populi habere nefas esse. Voilà une loi arithmétique assez compliquée dans son énoncé et qui ne s’appliquait qu’aux six planètes alors connues. Plus particulièrement, la comparaison des faits actuels à ceux d’autrefois nous invite à tenir pour transitoires des goûts qui paraissent définitifs. Les plaignants qui ont dénoncé un détournement des lois sur le détachement des travailleurs par l’Allemagne reconnaissent qu’ils n’avaient aucune envie que la Commission européenne tranche leur cas. Mais les gens doivent être pris à très petites doses. Plus cette transparence est complète, plus, dans les mêmes conditions, conditions, la répétition du même fait me paraît nécessaire. Les bons scientifiques sont mobiles, et demandés partout. Plutôt que d’être utilisée contre la finance, elle pourrait fournir un bon argument politique pour remettre la question du climat sur le devant de la scène. François-Henry Brault aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Un intellectuel est quelqu’un qui est fidèle à un ensemble politique et social, mais qui ne cesse de le contester ». La méditation a reculé aux yeux de l’auteur de l’Essai les limites de son sujet, et au milieu de ses études il a conçu le dessein de faire d’Aristote le centre d’une histoire de la métaphysique. Elle permet juste de faire des choix économiques plus rationnels. Je sens que je me brûle actuellement, c’est une sensation que je sens ; je me rappelle que je me suis brûlé HIER, c’est un souvenir que je sens ; je juge que c’est un tel corps qui est cause de ma brûlure, c’est un rapport que je sens entre ce corps et ma douleur ; je veux éloigner ce corps, c’est un desir que je sens. Certes, cette politique peut aider les réformateurs en adoucissant la difficulté de court terme de l’ajustement grâce au gain de compétitivité procuré par la baisse de l’euro par rapport au dollar et aux autres monnaies hors-zone euro. L’expliquer consiste toujours à la résoudre, elle imprévisible et neuve, en éléments connus ou anciens, arrangés dans un ordre différent. Désormais, les échanges entre les grands émergents et leurs fournisseurs tirent la croissance des échanges de biens et de services. Aujourd’hui, le seul pays à offrir un argumentaire alternatif et aux contours construits à l’intégration renforcée – davantage par défaut que par dessein – est le Royaume-Uni, qui propose, en bref, une intégration différenciée. On le repousse plus bas, il rebondit plus haut. On verra que le problème de la connaissance, pris de ce biais, ne fait qu’un avec le problème métaphysique, et que l’un et l’autre relèvent alors de l’expérience.

Share This: