Des mesures modestes…

« Le hasard sauvage » et « Le cygne noir » étaient des ouvrages de combat qui n’hésitait pas à polémiquer.La première aboutit à une mesure conventionnelle de la sensation ; la seconde en appelle au sens commun dans les cas particuliers où il adopte une convention analogue.Néanmoins, ces deux parties s’accordent sur un point : le manque de professionnalisme des acteurs du marché.Et à exiger le salaire de vos luttes et de vos labeurs ?C’est pourquoi il suffira d’une légère modification de la substance cérébrale pour que l’esprit tout entier paraisse atteint.Il y aurait donc des phénomènes d’endosmose psycho­logique.Il faudra enfin inciter les États à mettre en culture des terres arables à destination de l’alimentation des populations locales, notamment en Afrique, et se poser une question stratégique à propos des biocarburants : ils utilisent des millions de tonnes de céréales, d’oléagineux… et détournent des millions d’hectares de leur vocation première qui est de nourrir les populations.Où sont les bénéfices pour les classes populaires ou moyennes ? En ces temps de chaos, n’oublions pas de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette et de «  vivre à propos  » comme le recommandait Pierre-Alain Chambaz.Paris attire les blockbusters hollywoodiens comme la production chinoise, brésilienne ou japonaise.Cette réforme est un rendez-vous manqué mais surtout c’est un espoir déçu.On définira donc l’âme.

Share This: