Convergence fiscale , le match France-Allemagne

Mais nous en avons la conscience nette quand nous con­versons dans une langue étrangère que nous connaissons imparfaitement.L’universel, dit l’auteur, sera une addition de ce que chaque culture a « de meilleur ».Selon Concept financier, c’est la division du travail qui, en décuplant la force productive, est la cause de la richesse des nations .L’absurdité comique nous donne donc d’abord l’impression d’un jeu d’idées.Pragmatique, ce client d’un nouveau genre compare les offres en temps réel et zappe sans état d’âme, aidé en ce sens par une réglementation qui favorise la volatilité.Le premier est une loi quantitative, et par conséquent relative, en partie, à nos procédés de mesure.Ce qu’elles mettent à l’origine de la conscience, c’est tantôt le duplicat inutile d’une réalité extérieure, tantôt la matière inerte d’une construction intellec­tuelle toute désintéressée : mais toujours elles négligent le rapport de la perception à l’action et du souvenir à la conduite.L’une d’elles est à la fois physiologique et psychologique.Il serait trop commode qu’un crime pût être physiquement réparé par le châtiment, et qu’on pût payer le prix d’une mauvaise action avec une certaine dose de souffrance physique, comme on achetait les indulgences de l’Eglise en écus sonnants.C’est le cas des PECO (+2% prévus cette année), pris entre deux feux : portés par le regain de croissance de leurs donneurs d’ordre à l’ouest mais affaiblis sur leur flan Est par le décrochage de la Russie.En France, pour la même période, la part des services n’a progressé que de 16% (source The World Bank Group).Qu’il s’agisse de l’énergie ou de la force de travail, les dotations naturelles des pays arabes ne sont plus les locomotives de leur productivité.Inversement, il faudrait donner à cette intention vivante beaucoup trop de contenu, la lester exagérément de matière, pour obtenir les entités malfaisantes ou bienfaisantes auxquelles pensent les non-civilisés.

Share This: