Comment redonner du sens à la réforme territoriale

Tout au plus devrions-nous dire qu’une fois celle-ci posée, celles-là peuvent être considérées comme autant de stations le long d’une route qui, tracée rétrospectivement par nous, conduirait à elle.Car, bien que je remarquasse en ceci diverses difficultés, elles n’étoient point toutefois sans remède, ni comparables à celles qui se trouvent en la réformation des moindres choses qui touchent le public.Oh, je sais ce que la société dit (elle a, je le répète, ses raisons de le dire) ; mais pour savoir ce qu’elle pense et ce qu’elle veut, il ne faut pas trop écouter ce qu’elle dit, il faut regarder ce qu’elle fait.e reputation, dans sa dernière intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet.Bien au contraire, elle l’a rétréci sur plus d’un point ; et c’est d’ailleurs ce qui a fait sa force.Une nouvelle narration est à l’œuvre.Regarde leurs douleurs, et leurs joies qui sont pires ; regarde leurs vices, et leurs vertus qui sont pires ; regarde ce qu’elle a fait d’eux, la bonne souffrance.Quand nous replaçons notre être dans notre vouloir, et notre vouloir lui-même dans l’impulsion qu’il prolonge, nous comprenons, nous sentons que la réalité est une croissance perpétuelle, une création qui se poursuit sans fin.Et si le mou­vement intérieur des éléments de la représentation rend compte, dans l’effort intellectuel, et de ce que l’effort a de laborieux et de ce qu’il a d’efficace, com­ment ne pas voir dans ce mouvement l’essence même de l’effort intellectuel ?Finalement, c’est du côté volet « Facilitation du commerce » de ces négociations qu’il faut regarder pour trouver des engagements réellement contraignants.Elle mesure et calcule, en vue de prévoir et d’agir.S’il s’agit d’une prouesse technique, on reste bien loin des centaines de qubits qu’il faudrait parvenir à coupler pour faire des calculs intéressants.

Share This: