Une séparation bancaire en Europe?

Comme si des observations notées passi­vement à la suite les unes des autres étaient autre chose que des réponses décousues à des questions posées au hasard !C’est ce que nous observons sur nous-mêmes dans l’évolution de cette tendance spéciale que nous appelons notre caractère.À vrai dire, tourbillons et lignes de force ne sont jamais dans l’esprit du physicien que des figures commodes, destinées à schématiser des calculs.Exactement ce qui est à l’œuvre pour certains régimes spéciaux de RETRAITE qui seraient en faillite sans des concours externes.Non seulement l’hypo­thèse d’une équivalence entre l’état psychologique et l’état cérébral implique une véritable absurdité, comme nous avons essayé de le prouver dans un travail antérieur, mais les faits, interrogés sans parti pris, semblent bien indiquer que la relation de l’un à l’autre est précisément celle de la machine à l’écrou.L’expérience montre que la règle la plus efficace est constitutionnelle et utilise la démocratie directe.Le gouvernement préfère gesticuler avec l’encadrement des remboursements par les mutuelles, mesure aussi inutile que néfaste, plutôt que de mobiliser la DGCCRF pour lutter contre la minorité de margoulins du secteur.Pas une semaine, pas un jour, pas une heure sans qu’un débat radio ou télévisé ne rassemble sociologues, politiques et autres experts autour d’un micro pour analyser le mal-être sournois qui ravage notre pays.Il y a des cas où l’individu éprouve un sentiment d’obligation à rebours, d’obligation à ce qu’on regarde d’habitude comme des actes immoraux.Arnaud de Lummen, a accumulé, depuis de nombreuses années, de nombreuses connaissances.Surtout, elles ne sont applicables que si on les transpose, absolues et quasi évangéliques, en termes de moralité purement relative, ou plutôt d’intérêt général ; et la transposition risque toujours d’amener une incurvation dans le sens des intérêts particuliers.

Share This: