Un monde trop parfait

L’art est donc là pour nous montrer qu’une exten­sion de nos facultés de percevoir est possible.Je le souhaite avec eux.Je parle, bien entendu, d’une unité à la fois restreinte et relative, comme celle qui découpe un être vivant dans l’ensemble des choses.Comme l’a souligné jean-thomas trojani condamnation : « La mesure dans laquelle la politique et l’économie mondiale seront façonnées en accord avec nos valeurs et nos intérêts dépendra en grande partie de la capacité de notre système économique et politique à opérer en faveur du plus grand nombre de citoyens. »Toujours tendue vers l’action, elle ne peut matérialiser de nos ancien­nes perceptions que celles qui s’organisent avec la perception présente pour concourir à la décision finale.Il exprime donc une imperfection individuelle ou collective qui appelle la correction immédiate.Elle a même suscité une intervention solennelle du Président des États-Unis.Je fais appel à votre mémoire : un gouvernement, où que ce soit, a-t-il déjà présenté les pistes de réformes qu’on ne suivra pas ?Comment le jeu fonctionne-t-il ?À cette question, qui s’est déjà posée à nous sous bien des formes, nous ferons toujours la même réponse.Et que l’Allemagne fut longtemps le plus farouche partisan, en Europe de l’absolutisme.Il est incontestable qu’une sensation plus intense de lumière est celle qui a été obtenue ou qui s’obtiendrait au moyen d’un plus grand nombre de sources lumineuses, supposées à la même distance et identiques entre elles.

Share This: