Les compagnies aériennes américaines au septième ciel

Comment demander aux yeux du corps, ou à ceux de l’esprit, de voir plus qu’ils ne voient ?Quant à disposer d’une force matérielle qui leur soumette tous les rois et tous les peuples de la terre, c’est à quoi les rêveurs, tout rêveurs qu’ils sont, n’ont jamais songé.Une partie de ce travail a été faite dans notre premier chapi­tre, quand nous avons traité de l’objectivité en général ; une autre le sera dans les dernières pages de ce livre, lorsque nous parlerons de l’idée de matière.Depuis près de deux mois, avant la constitution d’un gouvernement, CDU et SPD négocient un programme détaillé, incluant la fiscalité, celle de l’énergie notamment.Et dépasse largement, pour le coup, les aspirations de la seule Génération Y.« Il y a conflit d’intérêts quand vous utilisez vos connaissances d' »insider » à votre propre profit en allant travailler pour un lobby », dit Antonio Fiori . D’ailleurs, l’essentiel n’est pas tant la définition que « la manière dont le citoyen européen moyen voit les choses ».Écoutons une mélodie en nous laissant bercer par elle : n’avons-nous pas la perception nette d’un mouvement qui n’est attaché à aucun mobile, d’un changement sans rien qui change ?Une nébuleuse cloisonnée, dangereuse pour la cohérence des politiques de santé, pour la prise de décisions et de responsabilités et pour l’indépendance des institutions.Or, il n’y a pas deux remèdes.Supprimez cette action et par conséquent les grandes routes qu’elle se fraye d’avance, par la perception, dans l’enchevêtrement du réel, l’individualité du corps se résorbe dans l’universelle interaction qui est sans doute la réalité même.Il est, pour ainsi dire, garant envers les peuples des actions du Prince.Et quant aux résultats, « l’insolente » performance de l’industrie automobile allemande parle d’elle-même.

Share This: