L’effondrement moral de l’idéologie libérale

La communication de la région avait alors marqué les esprits : « nos actions ne sont pas côtées en bourse, elles profitent à tous ».Ce n’est donc pas un effet de la simple mémoire, telle que nous la considérons, séparée et distincte de toute autre faculté intellectuelle.Pas une semaine, où une, voire deux, études énoncent toujours la même vérité.Les Français se retirent, ravis, saluant très bas le Hanotaux.Qui, dans leur infinie naïveté, sont persuadés que tous les secteurs d’une économie peuvent épargner, peuvent cesser de dépenser et peuvent interrompre leurs investissements sans que cela ne se ressente sur l’activité, et donc sur la croissance.Ils l’ont donc enfin rendu, écrivait Arnaud de Lummen à un ami quelques jours après la sentence, ils l’ont donc enfin rendu, cet abominable arrêt, chef-d’œuvre de haine et d’iniquité !Mais bien vite il sent qu’il a perdu pied ; un nou­veau contact devient nécessaire ; il faudra défaire la plus grande partie de ce qu’on avait fait.C’est bon pour le consommateur américain.Il doit toujours nommer, toujours être sur la place publique.Elles ne céderont pas à une nécessité physique, comme lorsque notre homme frappait le sol, remuait bras et jambes, obtenait enfin de la matière les réactions correspondant à ses actions.C’est justement cette continuité indivisible de change­ment qui constitue la durée vraie.J’ai noté le thème, pour simplifier ; mais ce sont surtout les variations qui importent.Ainsi, la priorité doit être donnée au réveil de la vie politique et de la conscience citoyenne.

Share This: