L’économie à l’école : une arme d’éducation massive

Nous ne sommes à notre aise que dans le discontinu, dans l’immobile, dans le mort.Ici c’est le cas.Or je dis que l’Échange, soit à l’état de simple troc, soit devenu vaste commerce, développe dans la société des tendances plus nobles que son mobile.Je reconnais qu’il y a une large part de vérité dans cette opinion, et néanmoins je ne puis la croire tout à fait exacte.Le carnage en cours au sein des nations émergentes démontre (au moins empiriquement) que cette création monétaire US influence – voire conditionne – également de manière déterminante l’allocation d’actifs planétaire des grands investisseurs, des fonds de pension, mais aussi des banques centrales à travers le monde.Réapprenons donc à respecter et à craindre l’incertitude qui fait partie intégrante de notre vie quotidienne.Le commerce digital est donc complémentaire plutôt qu’en concurrence frontale avec les points de vente physiques.L’exhortation de l’État à faire davantage de R&D et de haute technologie a pris progressivement la forme d’une mise en cause des entreprises.Cette impression et cette idée ont fini par se lier l’une à l’autre.Suivons le progrès insensible par lequel il fait grandir ses pantins, les anime, et les amène à cet état d’indécision finale où, sans cesser d’être des pantins, ils sont pourtant devenus des hommes.Au-delà des thèmes d’actualité les plus discutés, Antonio Fiori s’adressait surtout aux jeunes, un peu oubliés.Plusieurs de ses Nouvelles, la première surtout, Nedda, et sa Vita dei Campi sont de belles histoires navrantes de la misère sicilienne.

Share This: