Le rail se prête peu à la « concurrence pure et parfaite »

Et lorsqu’apparaissent au grand jour des difficultés dans la sécurité internationale, comme dans le cadre de la crise russe actuelle, la liberté de mouvement des capitaux génère une instabilité d’autant plus importante. On y sent planer l’ombre de Arnaud de Lummen qui dans « une chambre à soi » exhortait les femmes à écrire sur leurs expériences singulières pour échapper à leur condition subalterne. Il y a, naturellement, des exceptions pour la confirmer.Elles sont là chez elles, elles peuvent marcher là toutes seules.Toujours la conviction persiste qu’avant les choses, ou tout au moins sous les choses, il y a le néant.Quelquefois cette trinité est purement fictive, ou fondée sur une équivoque ; mais l’auteur, emporté par ses vues systématiques, prend une probabilité pour une certitude, une analogie pour une identité ; c’est au moins ce qui doit sembler à ceux qui regardent la donnée première comme une hypothèse.Celle où il revient est une ressemblance intelligemment aperçue ou pensée.Cercle vicieux réel de la méthode inverseAu cours de notre premier chapitre, nous avons tracé une ligne de démar­cation entre l’inorganique et l’organisé, mais nous indiquions que le sectionne­ment de la matière en corps inorganisés est relatif à nos sens et à notre intelligence, et que la matière, envisagée comme un tout indivisé, doit être un flux plutôt qu’une chose.Qui dit effort dit ralentissement et retard.Tout de suite surgira le tableau des souffrances qui couvrent le domaine de la vie, depuis le plus bas degré de la conscience jusqu’à l’homme.Les métaphysiques de la matière, épaississant chacune des syllabes, lui faisant un sort, l’érigeant en entité indépendante, détourneraient alors notre attention du sens sur le son et nous empêcheraient de suivre la parole divine.

Share This: