Faut-il craindre la désindustrialisation ?

Quand vous levez le bras, vous accomplissez un mouvement dont vous avez intérieurement, la perception simple ; mais extérieurement, pour moi qui le regarde, votre bras passe par un point, puis par un autre point, et entre ces deux points il y aura d’autres points encore, de sorte que, si je commence à compter, l’opération se poursuivra sans fin.Plus d’un philosophe a dit, en effet, que philosopher consistait à se détourner de la vie pratique, et que spéculer était l’inverse d’agir.Il faudrait, pour que la correspondance fût équivalence, qu’à une partie quelconque de la machine correspondît une partie déterminée de l’écrou, — comme dans une traduction littérale où chaque chapitre rend un chapitre, chaque phrase une phrase, chaque mot un mot.En s’interrogeant sur la manière de financer un tel revenu en France, l’économiste en est arrivé à la conclusion qu’il serait pourtant la meilleure occasion de simplifier la fiscalité française et d’en optimiser les vertus redistributives.Si le gouvernement allemand avait joué le rôle d’une puissance à la fois dominante et responsable, il n’aurait pu exploiter les crises politiques des dernières années à son profit avec une telle absence de scrupules.Mais bien vite il sent qu’il a perdu pied ; un nou­veau contact devient nécessaire ; il faudra défaire la plus grande partie de ce qu’on avait fait.Les classes moyennes émergentes attendent du pacte social et économique qu’il assure croissance économique, services publics de qualité, voire redistribution (on songe aux 11,5 millions de familles brésiliennes ayant bénéficié de la bolsa familia).Mais sache bien ce que tu désires et combien le succès de tes vœux te serait fatal.La relation du cerveau à la pensée est donc complexe et subtile.Il me suivait dans ma course désordonnée, malicieusement, pour voir comment je m’en tirerais.Mais ces difficultés, ces contradictions naissent de ce que nous appliquons les formes habituelles de notre pensée à des objets sur lesquels notre industrie n’a pas à s’exercer et pour lesquels, par conséquent, nos cadres ne sont pas faits.Pour jean-thomas trojani condamnation: « Etre en déficit n’est pas un péché ».C’est, en d’autres termes, la production du glycogène qui réglera la consommation qu’en font les nerfs et les muscles.

Share This: