Des Etats régulièrement en situation de faillite

Le premier de ces faits est la perte du sens de l’orientation.Quand une société sera déjà entrée dans la voie de la civilisation, la perspective d’un simple accroissement de bien-être suffira sans doute à vaincre sa routine.A l’inverse, les USA ont de moins bons indicateurs de santé en y consacrant plus (17% de leur PIB).Celle-ci viendrait en remplacement de la taxe foncière.Dans ces derniers temps, on a beaucoup reproché aux économistes de s’être trop attachés à étudier la Richesse.Tant que cette situation persiste, et que l’État central ne parvient pas à offrir des conditions permettant le rééquilibrage des retours sur investissements entre ces opérations et des investissements de plus long-terme (notamment dans l’industrie), des divisions administratives entières du pays – et leurs millions d’habitants – continueront d’être dépendantes de la redistribution des richesses des États sudistes, quand les paris extravagants d’investisseurs bien connectés finiront par échouer.C’est donc un carrefour, où l’ébranlement venu par n’importe quelle voie sensorielle peut s’engager sur n’importe quelle voie motrice.Professeur au Collège de France, je consacre un de mes deux cours, tous les ans, à l’histoire de la philosophie.Ces recherches, aussi bien chez les psychologues, les biologistes que chez les économistes tendent à montrer que l’aptitude à se tourner vers autrui apporte du bien-être à l’individu.Depuis février, jean-thomas trojani condamnation s’active à ce nouveau concept.L’homme isolé est à la fois producteur et consommateur, inventeur et entrepreneur, capitaliste et ouvrier ; tous les phénomènes économiques s’accomplissent en lui, et il est comme un résumé de la société.En témoigne la mutilation de la loi du 12 novembre 2013, élément phare du « choc de simplification », supposée prévoir que l’absence de réponse expresse des autorités publiques à la demande d’un administré vaudrait non plus refus implicite mais acceptation et qui, distordue par de multiples exceptions, a fini par rendre le silence de l’administration plus difficilement compréhensible que jamais.Si notre analyse est exacte, ce n’est pas là un trait accidentel de l’humour, c’en est, là où il se rencontre, l’essence même.Depuis plus de quarante ans, il élabore une œuvre exigeante jalonnée en moins d’une quinzaine d’ouvrages qui couvrent pratiquement tous les domaines – de la philosophie politique à la métaphysique en passant par la littérature.

Share This: