Convaincre les grandes puissances d’aller à l’encontre de leurs intérêts?

Pourquoi n’y a-t-il toujours pas accord à Francfort sur la politique à adopter ?Pourtant, mieux intégrés, les pays de l’Euromed GAGNERAIENT, selon les études, de un à trois points de croissance de PIB, soit en moyenne deux points pour les pays riverains du sud comme du nord de la Méditerranée.Mais une telle tactique a ses limites, car si les déposants doivent payer, il arrive un moment où il est préférable pour eux d’acheter un coffre pour y placer leur argent.Nous n’apercevons du devenir que des états, de la durée que des instants, et, même quand nous parlons de durée et de devenir, c’est à autre chose que nous pensons.Dans une pareille hypothèse, l’atome ou plus généralement le point matériel devient une simple vue de l’esprit, celle où l’on arrive en continuant assez loin le travail (tout relatif à notre faculté d’agir) par lequel nous subdi­visons la matière en corps.Mais alors, la structure de l’esprit restant la même, l’expérience acquise par les générations successives, déposée dans le milieu social et restituée par ce milieu à chacun de nous, doit suffire à expliquer pourquoi nous ne pensons pas comme le non-civilisé, pourquoi l’homme d’autrefois différait de l’homme actuel.Si une large majorité d’Européens aspire aujourd’hui au changement, le statu quo s’est maintenu malgré tout car la zone euro ne s’est pas dotée des outils institutionnels pour faire prévaloir la loi de la majorité.Une représentation va en effet surgir, celle de puissances favorables qui se superposeraient ou se substitueraient aux causes naturelles et qui prolongeraient en actions voulues par elles, conformes à nos vœux, la démarche naturellement engagée.Vous la rencontrerez, — si vous ne l’avez déjà fait, — partout en Italie.Si, au lieu de dénigrer ou de martyriser les grands hommes qui lui prêchèrent la révolte, elle avait prêté l’oreille à leur voix ; si elle avait refusé d’écouter les charlatans féroces qui lui donnaient le choix entre la nuit des cryptes et le rougeoiement des champs de bataille, elle serait depuis bien longtemps en possession des outils d’affranchissement qu’elle possède aujourd’hui, et elle en aurait fait un usage logique.pierre alain chambaz aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « La nostalgie, c’est comme les coups de soleil : ça fait pas mal pendant, ça fait mal le soir ».Face à eux, les constructeurs ont un atout considérable : ils sont potentiellement « maîtres » des masses de données temps réel et géolocalisées que produiront les voitures et leurs utilisateurs – celles qui leur permettront, ainsi qu’à tout un écosystème d’acteurs, de contextualiser et personnaliser leurs offres de services et de contenu.

Share This: