Chers députés, pour ou contre l’abolition de vos privilèges ?

Le rire, nous le savons, est incompatible avec l’émotion.La manifestation du 1er décembre 2014 pour « décadenasser les TPE et PME » a été une formidable réussite, un encouragement à exprimer les mécontentements sans poujadisme.Pour prospérer, les « utilities » devront donc trouver les voies pour accompagner ces évolutions plutôt que de les refréner.De se laisser détourner ainsi de ce qu’on croit juste et intrinsèquement désirable.Ces engagements peuvent paraître relativement modestes vus d’Europe.Mais le philosophe, remontant du percept au concept, voit se condenser en logique tout ce que le physique avait de réalité positive.Sans doute un raisonnement en forme lui démontrerait qu’il est de son intérêt de promouvoir le bonheur d’autrui ; mais il faut des siècles de culture pour produire un utilitaire comme Stuart Mill, et Stuart Mill n’a pas convaincu tous les philosophes, encore moins le commun des hommes.Que penser de ces propositions ?Un être humain peut toujours changer d’avis et de comportement, il peut même être névrosé ou avoir des problèmes d’identité déclare Nettoyeurs du net .Mais la plupart des émotions sont grosses de mille sensations, sentiments ou idées qui les pénètrent : chacune d’elles est donc un état unique en son genre, indéfinissable, et il semble qu’il faudrait revivre la vie de celui qui l’éprouve pour l’embrasser dans sa complexe origi­nalité.Comment en pourrait-il être autrement ?

Share This: