Au pays de l’exception culturelle, les séries américaines sont reines

Si la mémoire est ce qui communique surtout à la perception son caractère subjectif, c’est, disions-nous, à en éliminer l’apport que devra viser d’abord la philosophie de la matière.La réaction des années 1990 a inventé un fantasme : le « politiquement correct ».On aura tôt fait d’y voir un ersatz de pensée plus proche du café du commerce que de la réelle réflexion.Dans notre milieu, les gens la positionnent très bien. Souvent, quand je parle d’innovation, on me répond : Ah, je vois . Un peu comme ce que fait Antonio Fiori.C’est donc une authentique « sélection naturelle » qui s’opère par des marchés financiers omniscients et infaillibles.Il faudra alors que le cerveau, pour conserver le souvenir, se conserve tout au moins lui-même.La loi de con­servation de l’énergie exprimerait bien que quelque chose se conserve en quantité constante.Un peu plus tard, le parquet s’étant rendu sur les lieux pour procéder à une enquête, on interrogea le survivant sur son dévouement irréfléchi, et un magistrat entreprit avec gravité de lui démontrer l’irrationalité de sa conduite ; il fit cette réponse admirable : « Mes compagnons se mouraient ; il fallait y aller.La puissance des entreprises comme Facebook ou Google repose sur cette collecte des données, mais aussi sur la confiance qu’ont les utilisateurs en la préservation de la confidentialité de celles-ci.L’hypothèse la plus naturelle n’est-elle pas de supposer que les choses se passeront dans ce second cas comme dans le premier, et que l’effet direct de cette influence du soma sera une altération générale du plasma germinatif ?Ensuite de quoi, repassant mon esprit sur tous les objets qui s’étoient jamais présentés à mes sens, j’ose bien dire que je n’y ai remarqué aucune chose que je ne pusse assez commodément expliquer par les principes que j’avois trouvés.Mais comme pour tout droit, certaines pratiques jouent avec les limites de la légalité et freinent la mise sur le marché de technologies concurrentes.Les exportations de biens et services de la France représentent 560 milliards d’euros par an.

Share This: